Festival des Familles

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Festival des Familles

Festival des Familles

 

Le festival des familles est prévu du 1er au 4 octobre 2015

 

Laurent Kitiaschvili, 

notre diacre responsable de la Pastorale Familliale dans le diocèse,

nous demande dès à présent de remplir le formulaire ci joint

et de lui retourner non plus pour le 15 janvier mais pour le 15 mars 2015 !

(pastoralefamilialedebodeaux@gmail.com)

 

 

Il s’agit de voir comment nous pouvons ou nous voulons évangéliser

de façon créative pour faire une grande “Fête de Famille”

en nous appuyant sur la Pastorale de la Famille.

 

Il souhaite collecter toutes les initiatives possibles

à faire, à créer, à inventer

pour mettre en place ce GRAND FESTIVAL DES FAMILLES.

 

Je le cite :

 

“Alors lâchons la bride de notre créativité:

je crois venu le temps d'un réveil joyeux qui mette les dames au cœur de cette dynamique,

à la première place : car c'est une grande fête de famille que nous lançons.

Aux hommes d'allumer les barbecues, de disposer les tables et chaises, de faire les courses,

et, pour les ordonnés, de se tenir aux tables de la Parole et du Pain rompu,

pour des temps de prières, d'action de grâce, de Rosaire, que sais-je,

des temps que toutes ces mères, ces sœurs, ces filles, ces femmes

leur demanderont de porter vers le Père.”

Cliquez sur l'image ci-contre pour obtenir

le Formulaire de questionnement d'initiatives

pour ce Festival des familles 2015

 

 

 

et vous trouverez ci-dessous les deux e-mails complets

de Laurent, notre diacre, pour plus d’explications. 

 

1er e-mail de Laurent

 

Bonjour,

Je fais passer le formulaire (en pj) pour lancer des initiatives lors du Festival des familles du 1er au 4 octobre 2015.

Pourquoi si tôt: parce que c'est une organisation qui prend ses racines dans nos paroisses, nos ensembles, nos secteurs, nos mouvements, nos aumoneries, nos établissements scolaires...Rien de ce que chacun proposera n'est trop petit, mais chaque initiative deviendra une lumière sur le grand chandelier de notre diocèse.

Pourquoi la pastorale familiale collecte-t'elle ces initiatives: pour les mettre en valeur par une bonne et belle communication: nous portons la bonne nouvelle au monde, quelle joie pour nous baptisés: nous voulons partager, annoncer, nous débordons d'amour et de joie, de paix et du désir ardent d'aider nos proches à connaître la source de notre joie, de notre espérance.

Alors lachons la bride de notre créativité: je crois venu le temps d'un réveil joyeux qui mettent les dames au coeur de cette dynamique, à la première place: car c'est une grande fête de famille que nous lançons. Aux hommes d'allumer les barbecues, de disposer les tables et chaises, de faire les courses, et pour les ordonnés, de se tenir aux tables de la Parole et du Pain rompu, pour des temps de prières, d'action de grâce, de Rosaire, que sais-je, des temps que toutes ces mères, ces soeurs, ces filles, ces femmes leur demanderont de porter vers le Père.

Nous nous tiendrons comme Joseph, actif et discrets, au côté de toutes ces mères, ces soeurs, ces filles, ces femmes qui comme Marie, savent préparer des fêtes de famille puis gardent ces événements dans leur cœur, en attendant que Dieu en dévoile le sens. C'est le charisme maternel de transmettre et de partager; le charisme paternel est d'aider de soulager des durs  labeurs: de signifier dans le service discret, pour être le signe de la dignité fondamentale de l'Homme, créé homme et femme, parce qu'est très bon !

Bien fraternellement,

Laurent

2° e-mail de Laurent

 

Mais il faut expliquer que notre diocèse veut faire de ce Festival un moment de joie, et non une source d'inquiètude : 

D'abord, le diocèse veut que la moindre initiative soit rassemblée pour faire un beau bouquet, l'humble fleur des prés comme le lys le plus majestueux.

Nous reconnaissons les bonnes paroles de Michel quand il parle des richesses de notre secteur, de notre ensemble.

L'unité dans la diversité, l'harmonie pour nous unir à la belle prière de Jésus: Ut unum synt. Qu'ils soient un comme nous sommes un.

En octobre 2015, c'est l'Eglise que nous devons montrer au monde.
 

Toutes les initiatives partent de la base, secteurs, ensembles, mouvements, et comme des ruisseaux qui naissent aux montagnes de notre foi, de notre joie d'être l'Eglise, ces eaux vives se rejoignent dans les vallées des hommes, jusqu'à faire de majestueux fleuves.

Le diocèse met ses moyens, surtout en communication pour  faire connaître ce florilège, pour montrer à notre temps la joie de l'Evangile de la famille.
 

La famille comme le lieu où naît et grandit la vie, lieu d'apprentissage du don, du partage fraternel et où les fécondités s'enracinent et se renforcent.

La famille est le lieu de mémoire, comme la Vierge Marie qui garde dans son coeur ce qu'elle ne peut pas comprendre sur le moment, sans l'ultime avènement de son Fils.
 

N'ayons pas peur, nous ne sommes pas seuls : il y a déjà des initiatives lancées, du concert à la prière d'action de grâce et d'intercession. 

Nous sommes absolument libres d'innover mais aussi de faire ce que nous avons toujours fait !

L'important, c'est de montrer notre présence aux hommes et au Christ.

Rendons-nous visibles.

Gardons à l'esprit que chaque projet annonce une bonne nouvelle au nom de l’Eglise pour que les familles aujourd’hui y découvrent la joie de l’évangile.

J'espère que ça apporte quelques précisions utiles.

N'hésitez pas à poursuivre le dialogue.

Laurent

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+