Appelés à être Saints

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Appelés à être Saints ! Sainteté et Sanctification ... Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie... Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée.

APPELÉS À ÊTRE SAINTS : SAINTETÉ ET SANCTIFICATION

 

La sainteté, la Sainteté de Dieu

Récemment, une parole de Dieu est venu à mon esprit :

Car il regarde du lieu élevé de sa sainteté; Du haut des cieux, l’Éternel regarde sur la terre, Psaumes 102:19

Il y a une réalité dont nous ne sommes pas souvent conscients lorsque nous sommes rassemblés pour rendre un culte à Dieu ou lors de nos prières personnelles, c'est l'élévation de Dieu dans la sainteté. Le fait que nous avons au moyen du sang de Jésus la liberté de nous approché de Dieu n'enlève rien à sa grandeur ni à sa sainteté.

Si le sang du fils de Dieu ne nous purifiait pas, nous ne pourrions demeurer dans la présence du Dieu saint. Mais lorsque nous nous approchons de Lui pour le prier, l'adorer ou lui offrir nos louanges, nous devons toujours être conscients de sa grandeur, de sa gloire et de sa sainteté.

 

Lorsque nous traitons de la sainteté,

il vaut mieux s'en tenir

à ce que nous enseigne la Parole 

écrite et inspirée de Dieu.

Elle nous en donne la description exacte.

 

 

La sainteté est un concept divin.

Dieu seul

est entièrement et parfaitement saint.

 

Aussi, si nous voulons savoir ce qu'est la sainteté, c'est vers lui qu'il faut regarder, quoique notre connaissance est, dans ce domaine comme dans d'autres, limitée.

 

 

 

 

Dieu est saint

La sainteté de Dieu est sa qualité essentielle, fondamentale. Sa pureté absolue, immaculée, manifeste sa gloire rayonnante, éternelle.

" Saint, saint, saint est l’Eternel... Toute la terre est pleine de sa gloire". Esaïe  6:3; 57:15

La racine hébraïque du mot "sainteté" ou "saint" a deux sens fondamentaux. Elle peut signifier

  • soit "mis à part pour un usage exclusif", "séparé", "considéré comme sacré par opposition au profane",

  • soit "éclat", idée liée à celle de la pureté absolue, la gloire de Dieu.

Le mot hébreux "kadosh" signifie pur, physiquement, rituellement, et surtout moralement,  spirituellement.

Le Nouveau Testament emploie le terme "hagios", qui signifie aussi parfois séparé, consacré, mis à part ( Luc 2:23),  mais le plus souvent "pur". 

 

Etre saint, c’est être "sans tache, ni ride, ni rien de semblable". Un éclat absolu que rien ne vient altéré, une lumière parfaite sans ombre ni point ténébreux.

Dieu est dépeint comme parfaitement pur, saint et majestueux, et son peuple est appelé à reconnaître sa sainteté et ses droits souverains sur lui (Esaïe 6.3; 8.13). 

Un texte de l'apôtre Paul donne une idée très élevée de la sainteté de Dieu :

Il habite  une lumière inaccessible, qu’aucun homme n’a vu ni ne peut voir. 1 Timothée 6:16

 

Nous pouvons avoir dès maintenant une notion assez précise de que signifie "être saint". Certains pensent qu'il suffit d'être séparé, dans le sens d'être mis à part pour une tâche. comme nous l'avons vu, il s'agit de beaucoup plus que cela.

La sainteté dans son expression divine, c'est être séparé du péché, d'une manière absolue, être dans un état de pureté parfaite. Nous comprenons bien que seul Dieu atteint cette perfection de la sainteté. Cependant Il nous appelle à être saints.

"Purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sainteté (ou sanctification) dans la crainte de Dieu."  2 Corinthiens 7:1

Appelés à être saints

"Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, selon qu’il est écrit:  Vous serez saints, car je suis saint." 1 Pierre 1:15

Dieu ne change pas.

Avec Israël dans l'Ancienne Alliance ou l'Église dans l'Alliance Nouvelle, Dieu a toujours appelé à la sainteté ceux qu'il rachète et sanctifie, qu'il met à part, pour être son peuple , car c'est le moyen de donner au monde le témoignage de ce qu'il est lui même.

Deutéronome 14:2 Car tu es un peuple saint pour l’Eternel, ton Dieu; et l’Eternel, ton Dieu, t’a choisi, pour que tu fusses un peuple qui lui appartînt entre tous les peuples qui sont sur la face de la terre.

Avec l'Église, le peuple de la Nouvelle Alliance, ceux qui ont été lavés de leurs péchés par le Sang de son fils Jésus-Christ, Dieu a la même exigence : 

Vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière. 

La réalité de la vie d'enfants de Dieu, c'est que nous annoncions les vertus de notre Père céleste et entre autres, la sainteté. Le fait d'être sous la grâce ne nous autorise pas à vivre dans la souillure du péché.

Que dirons-nous donc? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde?
Loin de là! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché? Romains 6:1,2

La sainteté de ceux que le Seigneur a rachetés fait l'objet de nombreuses exhortations.
C'est une vertu essentielle, fondamentale, de la vie chrétienne, car elle marque d'une manière évidente notre appartenance à un Dieu saint.

La sainteté démontre que le péché est une souillure.

C'est peut être aussi l'élément le moins attrayant pour ceux qui croient, car elle demande un effort constant et une véritable séparation du péché et du mal, qui sont tellement attachés à notre nature humaine.

La sainteté  est la marque distinctive de ceux qui appartiennent au Seigneur.

Elle est  le témoignage évident d'une vie nouvelle qui provoque le rejet et la haine de la part des incrédules. Elle leur rend le témoignage que leurs œuvres sont mauvaises et c'est pour cette raison qu'ils haïssent ceux qui la pratiquent. Jésus a dit à ses disciples que le monde le haïssait parce qu'il rendait par sa conduite, le témoignage que les œuvres des hommes sont mauvaises. (Jean 7:7).  Il ajoute qu'il en sera de même pour ceux qui le suivent.

Je leur ai donné ta parole; et le monde les a haïs, parce qu’ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. Jean 17:14

Nous comprenons alors pourquoi elle est si difficile à vivre pour ceux qui sont appelés de Dieu, car en plus de surmonter la tendance naturelle de contre-cœur à pratiquer le péché, nous devons encore affronter l'opposition et la haine de ceux parmi lesquels nous vivons, que notre conduite condamne et exaspère. Pourtant c'est le témoignage que Dieu nous appelle à rendre :

Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite. 1 Pierre 1:15

C'est là ce qui fait la vraie différence.  Les non-croyants peuvent  pratiquer  de bonnes œuvres. Nous avons des exemples évidents avec  de personnes athées ou encore avec de nombreuses associations caritatives fondées et animées par des incrédules notoires. Mais il leur est impossible d'être saints.

Comprenez bien ce que je vous dis maintenant. Il est normal que des enfants de Dieu pratiquent la charité et se montrent secourables envers ceux qui souffrent ou sont dans le besoin, cela aussi les gens du monde le font et ce n'est donc pas ce qui marque notre différence.  Il faut que nous soyons sensibles à "la charité qui s'exerce en faveur des saints" comme le fruit de l'amour fraternel, et à l'égard de ceux qui nous entourent comme la compassion de Dieu qui inspire notre cœur. C'est un comportement qui va de soi, si nous sommes enfants de Dieu. Mais ce qui fait la différence avec les inconvertis c'est la sainteté de notre conduite, la pureté de notre vie.

La sainteté est la marque des rachetés du Seigneur Jésus-Christ, du peuple de Dieu. Nous sommes appelés à être saints dans le monde, comme notre Père céleste, à l'image de Jésus notre Sauveur et selon la nature de l'Esprit de Dieu qui nous habite et nous inspire. C'est l'objectif et la volonté de Dieu et de Christ pour l'Eglise, c'est à dire pour ceux qui la composent "les saints".  Le Seigneur Jésus s'est livré en sacrifice pour cela :

le Christ a aimé l’Église et s’est livré lui–même pour elle, afin de la sanctifier après l’avoir purifiée par l’eau et la parole, pour faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et sans défaut. Ephésiens  5:26-27.

La sainteté convient à la maison de Dieu.

Tes témoignages sont entièrement véritables; La sainteté convient à ta maison, O Eternel! pour toute la durée des temps. Psaumes 93:5

Etre saint est une nécessité

La sainteté est indispensable pour la crédibilité de notre témoignage dans le monde, mais aussi et surtout pour maintenir notre une bonne communion avec Dieu, notre Père céleste, avec Jésus, notre Seigneur et avec le Saint Esprit notre compagnon de route.

L'apôtre Jean a écrit à ce sujet :

Si notre cœur nous condamne, Dieu est plus grand que notre cœur, et il connaît toutes choses.
Bien-aimés, si notre cœur ne nous condamne pas, nous avons de l’assurance devant Dieu. 1 Jean 3.19

Un autre passage nous parle de l'importance d'avoir une bonne conscience pour nous approcher de Dieu :

Approchons-nous avec un cœur sincère, dans la plénitude de la foi, les cœurs purifiés d’une mauvaise conscience, et le corps lavé d’une eau pure. Hébreux 10:22

Nous devons comprendre que Dieu veut un peuple saint, c'est à dire des hommes et des femmes qui, rachetés par le sang de son Fils Jésus-Christ, marchent dans la sainteté.

Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée.
Elle nous enseigne à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété, en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus-Christ, qui s’est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour les bonnes œuvres. 
Tite  2:11

La sainteté est le seul moyen de sanctifier la présence de Seigneur dans notre vie, selon qu'il est écrit :

 "Sanctifiez dans vos cœurs, Christ le Seigneur." 1 Pierre 3:15

La seule  façon de vivre la vie d'enfant de Dieu pour lui être agréable c'est de marcher dans la sainteté, c'est à dire pratiquer la justice, se conserver pur. Dieu ne peut pas accepter d'être uni avec quelque chose de souillé.

Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ.
Et nous écrivons ces choses, afin que notre joie soit parfaite.
La nouvelle que nous avons apprise de lui, et que nous vous annonçons, c’est que Dieu est lumière, et qu’il n’y a point en lui de ténèbres.
Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous ne pratiquons pas la vérité.
Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. 1 Jean 1:3:7

En quoi consiste marcher dans la sainteté ?

Plusieurs expressions aident à le comprendre : marcher dans la lumière, marcher dans la vérité, demeurer en Christ, sanctifier le Seigneur dans nos cœurs, vivre selon l'Esprit. En fait, c'est vivre, dans le monde, notre vie de tous les jours, en se préservant des souillures du péché.

Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu. 2 Corinthiens 7:1

C'est la condition pour maintenir une réelle communion avec le Seigneur.

C’est pourquoi, Sortez du milieu d’eux, Et séparez-vous, dit le Seigneur; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai. 2 Corinthiens 6:17

Ce passage a été parfois mal compris, interprété comme un appel à nous séparer des non-croyants dans notre vie familiale ou sociale. Il s'agit, tout en étant dans le monde, c'est à dire parmi les inconvertis, de ne pas participer à leurs péchés et de nous garder des associations ou unions dont nous ne pourrons pas maîtriser la morale.

Si nous nous souillons avec les péchés du monde nous perdons notre bonne communion avec le Seigneur et toute notre vie de prière et de foi en est altérée. Nous perdons notre paix et notre assurance devant Dieu.

Les lévites chargés d'entretenir le sanctuaire devaient se sanctifier et sanctifier la maison de Dieu :

Ecoutez-moi, Lévites! Maintenant sanctifiez-vous, sanctifiez la maison de l’Eternel, le Dieu de vos pères, et mettez ce qui est impur hors du sanctuaire. 2 Chroniques 29:5

Nous sommes le temple du Saint-Esprit, par lui Dieu demeure en nous et nous sommes appelés à être "un temple saint" :

Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire.
En lui tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur.
En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit. Ephésiens 2:20-22

Ne savez–vous pas que vous êtes le sanctuaire de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous ? 1 Corinthiens 3:16 

Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes?
Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu. 1 Corinthiens 6:19,20

Il y a dans la Bible, beaucoup d'autres passages qui nous exhortent à la sainteté, il n'est pas difficile de les trouver, il est plus difficile de les pratiquer.

La sainteté c'est la seule façon de vivre qui plaise à Dieu et le glorifie. Le manque de sainteté nous prive de la joie de la communion avec le Seigneur, cela attriste le Saint-Esprit et empêche Dieu de nous exaucer et d'accomplir en notre faveur tout ce qu'il voudrait.

N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption.

Je crois que la parole que l'Eternel adressait à son peuple par le prophète Ësaïe est aussi valable pour le peuple de la nouvelle alliance, l'Eglise, que nous sommes

Non, le bras du SEIGNEUR n’est pas trop court pour sauver, son oreille n’est pas trop dure pour entendre.
Ce sont vos fautes qui vous séparent de votre Dieu, ce sont vos péchés qui le détournent de vous, qui l’empêchent de vous entendre. Esaïe 59:1

Il y a deux choses essentielles pour vivre selon la pensée de Dieu :

1) Lorsque nous péchons, ne restons pas dans notre souillure mais confessons nos péchés en demandant sincèrement  pardon au Seigneur.

Mes enfants, je vous écris cela pour que vous ne péchiez pas. Mais si quelqu’un vient à pécher, nous avons un défenseur auprès du Père, Jésus–Christ, qui est juste.
Il est lui–même l’expiation pour nos péchés ; non pas seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier. 1 Jean 2:1

2) Recherchons la sanctification, efforçons nous de vivre dans la sainteté

Fortifiez donc vos mains languissantes Et vos genoux affaiblis; et suivez avec vos pieds des voies droites, afin que ce qui est boiteux ne dévie pas, mais plutôt se raffermisse.
Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur. Hébreux 12:12

 

LA SANCTIFICATION


C'est un sujet  pas toujours  bien compris, dont nous ne mesurons pas suffisamment l'importance. Pourtant les textes des Ecritures  sont très éloquents.
Elle est citée parmi les choses que nous devons rechercher en priorité, car elle est indispensable pour se tenir devant le Seigneur.

Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur. Hébreux 12:14

L'apôtre Paul, écrivant aux disciples de Thessalonique, a insisté sur la volonté et l'appel de Dieu concernant la sanctification.

Ce que Dieu veut, c’est votre sanctification ; c’est que vous vous absteniez de l’impudicité ; c’est que chacun de vous sache posséder son corps dans la sainteté et l’honnêteté, sans vous livrer à une convoitise passionnée, comme font les païens qui ne connaissent pas Dieu ; c’est que personne n’use envers son frère de fraude et de cupidité dans les affaires, parce que le Seigneur tire vengeance de toutes ces choses, comme nous vous l’avons déjà dit et attesté.
Car Dieu ne nous a pas appelés à l’impureté, mais à la sanctification.

Celui donc qui rejette ces préceptes ne rejette pas un homme, mais Dieu, qui vous a aussi donné son Saint-Esprit.1 Thessaloniciens 3.1-8

 

Le Seigneur Jésus-Christ, dans son amour pour son Eglise, c'est à dire pour ceux qui forment l'Assemblée des saints,
les membres de son Corps, a donné sa vie dans ce but.

 

Christ a aimé l’Eglise, et s’est livré lui–même pour elle,
afin de la sanctifier par la parole, après l’avoir purifiée par le baptême d’eau, afin de faire paraître devant lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible.

 

 

"Afin de la sanctifier ... pour la faire paraître devant Lui glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible."

A la lecture de ces paroles, nous pouvons déjà comprendre la place importante que  tient la sanctification dans la pensée de Dieu  pour ceux qui sont appelés selon son dessein.

Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères. Romains 8:29

Certains prêchent  un évangile de prospérité, Dieu aurait promis de faire de ses enfants de riches terriens. On parle aussi de liberté dans la louange pour voir la gloire de Dieu, des paillettes d'or, la présence visible d'anges et d'huile d'or sur les mains ou le front, il faut danser, faire du bruit, crier, gesticuler, tomber par terre, et j'en passe. Quelle tristesse !

On répète inlassablement que Dieu est amour, (c'est vrai), qu'il aime les pécheurs (c'est également vrai) mais il faut préciser la nature de l'amour divin et se souvenir de ce que Jésus dit d'une certaine catégorie de personnes :

Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom?
Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. Matthieu 7.22,23

Un enseignement  essentiel à l'équilibre de la vie spirituelle est négligé et pourtant il est clairement exprimé dans la Bible : "ce que Dieu veut c'est notre sanctification !"

Jésus insiste sur  la nécessité de se séparer du mal, même en pensée ou en intention.

Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur. Matthieu 5.28

Si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la; mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie, que d’avoir les deux mains et d’aller dans la géhenne, dans le feu qui ne s’éteint point.
Si ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le; mieux vaut pour toi entrer boiteux dans la vie, que d’avoir les deux pieds et d’être jeté dans la géhenne, dans le feu qui ne s’éteint point.
Et si ton œil est pour toi une occasion de chute, arrache-le; mieux vaut pour toi entrer dans le royaume de Dieu n’ayant qu’un œil, que d’avoir deux yeux et d’être jeté dans la géhenne, où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s’éteint point. Marc 9.43-48

Les apôtres enseignaient la sanctification comme faisant partie des préceptes  du Seigneur, selon ce qu'écrit l'apôtre Paul :

Vous savez, en effet, quels préceptes nous vous avons donnés de la part du Seigneur Jésus ... Celui donc qui rejette ces préceptes ne rejette pas un homme, mais Dieu, qui vous a aussi donné son Saint-Esprit. 1 Thessaloniciens 4:2 et 4:8

La sanctification, la sainteté de la vie, est  la normalité, pour ceux que Dieu appelle à être ses enfants.

Comme des enfants obéissants, ne vous conformez pas aux convoitises que vous aviez autrefois, quand vous étiez dans l’ignorance.
Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, selon qu’il est écrit:  Vous serez saints, car je suis saint. 1 Pierre 1.14-16

Réfléchissons à cette parole de l'Ecriture : sans la sanctification personne ne peut voir le Seigneur. Hébreux 12.14

Cette sentence a une plus grande portée que ce que nous pensons en générale. Nous y discernons la raison pour laquelle il est possible d'être privés de la présence de Dieu, de la manifestation du Saint-Esprit, du témoignage d'une réelle communion avec Christ et aussi pourquoi nos prières peuvent ne pas être exaucées, comme il est  écrit dans le livre du prophète Esaïe :

Non, le bras du SEIGNEUR n’est pas trop court pour sauver, son oreille n’est pas trop dure pour entendre.
 

Ce sont vos fautes qui vous séparent de votre Dieu, ce sont vos péchés qui le détournent de vous, qui l’empêchent de vous entendre. Esaïe 59:1,2

Une autre parole devrait nous interpeller sérieusement :

N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption. Ephésiens 4:30

Il est certain que  si nous ne cherchons pas à nous sanctifier, si nous avons de la  complaisance à l'égard du péché, si notre souci de plaire à Dieu n'est pas prioritaire, il y aura des lacunes dans notre communion avec le Seigneur ! C'est un avertissement que nous devons prendre en compte si nous désirons nous tenir devant Lui.

Et vous, qui étiez autrefois étrangers et ennemis par vos pensées et par vos mauvaises œuvres, il vous a maintenant réconciliés par sa mort dans le corps de sa chair,  pour vous faire paraître devant lui saints, irrépréhensibles et sans reproche si du moins vous demeurez fondés et inébranlables dans la foi, sans vous détourner de l’espérance de l’Evangile que vous avez entendu. Colossiens 1:21-23

Nous retrouvons l'objectif du Seigneur : "Nous faire paraître devant lui saints, irrépréhensibles et sans reproche."

La sanctification est négligée pour plusieurs raisons : nous  ne sommes pas suffisamment conscients de son importance, nous en comprenons mal la pratique et enfin nous la confondons avec la perfection. Alors nos échecs nous découragent.

Sanctifiez-vous ! Laissez-vous sanctifier !
C'est un ordre impératif de Dieu !

C’est pourquoi, Sortez du milieu d’eux, Et séparez–vous, dit le Seigneur ; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai.
Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, Dit le Seigneur tout–puissant.
Ayant donc de telles promesses, bien–aimés, purifions–nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu. 2 Corinthiens 6:17 ...

C'est un commandement suivi d'une grande et réelle promesse, celle d'une relation bénie entre Dieu notre Père et nous  ses enfants.

Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, Dit le Seigneur tout–puissant.

Alors, si nous invoquons comme Père celui qui juge selon l’œuvre de chacun, sans acception de personnes, conduisons-nous avec crainte pendant le temps de notre pèlerinage.

Sachant que ce n’est pas par des choses périssables, par de l’argent ou de l’or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous aviez héritée de vos pères, mais par le sang précieux de Christ, comme d’un agneau sans défaut et sans tache, prédestiné avant la fondation du monde, et manifesté à la fin des temps, à cause de vous, qui par lui croyez en Dieu, lequel l’a ressuscité des morts et lui a donné la gloire, en sorte que votre foi et votre espérance reposent sur Dieu. 1 Pierre 1.14-21

Se sanctifier est une tâche qui nous incombe, c'est notre responsabilité, cela demande des efforts, un démarche personnelle, même si comme nous le verrons par la suite, nous avons besoin de l'Esprit de Dieu pour  y parvenir.

Le mot "sanctification"  donne souvent lieu à un malentendu, car nous le confondons avec la perfection ou une parfaite sainteté.

La sainteté parfaite est la qualité de Dieu lui-même, Il est parfait dans toute sa nature. Dans sa sainteté, sa justice, sa bonté, sa miséricorde, sa patience, sa compassion, son amour.

Dieu est lumière, et qu’il n’y a point en lui de ténèbres. 1 Jean 1:5

Saint, saint, saint est le Seigneur Dieu, le Tout-Puissant, qui était, qui est, et qui vient! Apocalypse 4:8

Dieu, notre Père céleste est saint, parfaitement saint, et nous sommes appelés à paraître devant Lui. Il nous purifie de nos péchés et il nous appelle à la sanctification afin que nous puissions nous tenir dans sa présence Devant la face du Dieu très saint !

Soyez saints Quelle injonction ! Dieu dit : Vous serez saints, car je suis saint. 1 Pierre 1:16

L'apôtre Pierre insiste sur la nécessité d'être saint en rapport avec la sainteté de Dieu

Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduit ... 1 Pierre 1:15

La volonté de Dieu et le but de la sanctification c'est "être rendu semblables à l'image de Christ".

Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit. 2 Corinthiens 3:18

Lorsque nous sommes confrontés à la sainteté de Dieu, nous prenons conscience de notre situation, c'est à dire de ce que nous sommes réellement et nous désirons changer :

Alors je dis: Malheur à moi! je suis perdu, car je suis un homme dont les lèvres sont impures, j’habite au milieu d’un peuple dont les lèvres sont impures, et mes yeux ont vu le Roi, l’Éternel des armées. Esaïe 6:5

Mon oreille avait entendu parler de toi; Mais maintenant mon œil t’a vu. C’est pourquoi je me condamne et je me repens Sur la poussière et sur la cendre. Job 42:5/6

Quand il vit cela, Simon Pierre tomba aux genoux de Jésus, et dit: Seigneur, retire-toi de moi, parce que je suis un homme pécheur. Luc 5:8

Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Il posa sur moi sa main droite en disant: Ne crains point!  Je suis le premier et le dernier. Apocalypse 1:17

La révélation de la sainteté de Dieu produit en nous une profonde humiliation et  le désir ardent de vivre différemment : Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort ? Romains 7:24

C'est ce désir réel qui va nous amener à rechercher le moyen de devenir saints comme le Seigneur est saint

Puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, selon qu’il est écrit: Vous serez saints, car je suis saint. 1 Pierre 1.15/16

Séparez-vous !
C'est le sens du mot sanctification, se séparer.

Dans un autre article "Couper et jeter" je rappelle l'enseignement de Jésus concernant la séparation de ce qui est une occasion de chute. Marc 9.45-48.

Cela correspond à cette autre parole de Dieu :  "Séparez–vous, dit le Seigneur ; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai."

Il y a des choses dont nous devons nous éloigner si nous voulons suivre fidèlement le Seigneur et lui plaire,  des occasions de chute, des lieux de péché.

Si quelqu’un, en effet, veut aimer la vie Et voir des jours heureux, Qu’il préserve sa langue du mal Et ses lèvres des paroles trompeuses,
Qu’il s’éloigne du mal et fasse le bien, Qu’il recherche la paix et la poursuive;
Car les yeux du Seigneur sont sur les justes Et ses oreilles sont attentives à leur prière, Mais la face du Seigneur est contre ceux qui font le mal. 1 Pierre 3.10

Le Seigneur connaît ceux qui lui appartiennent; et: Quiconque prononce le nom du Seigneur, qu’il s’éloigne de l’iniquité. 2 Timothée 2:19

Il y a aussi des personnes dont nous devons  nous séparer.

Ne vous y trompez pas: les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs. 1 Corinthiens 15:33

Mon fils, si des pécheurs veulent te séduire, Ne te laisse pas gagner ... Mon fils, ne te mets pas en chemin avec eux, Détourne ton pied de leur sentier.  Proverbes 1:10,15

Heureux l’homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, Qui ne s’arrête pas sur la voie des pécheurs, Et qui ne s’assied pas en compagnie des moqueurs. Psaumes 1:1

Je vous exhorte, frères, à prendre garde à ceux qui causent des divisions et des scandales, au préjudice de l’enseignement que vous avez reçu. Eloignez-vous d’eux. Romains 16:17  - Tite 3.10

Concernant nos fréquentations nous ne prêtons pas toujours suffisamment attention à des avertissements comme celui de l'apôtre Paul :

Je vous ai écrit dans ma lettre de ne pas avoir des relations avec les impudiques, -non pas d’une manière absolue avec les impudiques de ce monde, ou avec les cupides et les ravisseurs, ou avec les idolâtres; autrement, il vous faudrait sortir du monde.
Maintenant, ce que je vous ai écrit, c’est de ne pas avoir des relations avec quelqu’un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme.
Qu’ai-je, en effet, à juger ceux du dehors? N’est-ce pas ceux du dedans que vous avez à juger?
Pour ceux du dehors, Dieu les juge. Otez le méchant du milieu de vous.  1 Corinthiens 5. 9-13

Séparé pour Dieu
C'est l'élément positif de la sanctification "se séparer de ... pour ..."

Comme je l'écris plus haut,  se sanctifier est l'action de se séparer, s'éloigner du mal, se mettre à part, mais pour autre chose : pour Dieu.

Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d’iniquité; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice. Romains 6:13

Si donc quelqu’un se conserve pur, en s’abstenant de ces choses, il sera un vase d’honneur, sanctifié, utile à son maître, propre à toute bonne œuvre. 2 Timothée 2:21

Nous y reviendrons.

Dieu nous sanctifie
L'intervention de Dieu dans notre sanctification est l'élément capital qui la rend possible, car sans cela, malgré notre bonne volonté et tous nos efforts, nous n'y arriverons jamais.

Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ!
Celui qui vous a appelés est fidèle, et c’est lui qui le fera. 1 Thessaloniciens 5.23/24

Dès le début de notre conversion, Dieu nous sanctifie, Il nous met à part pour être un peuple qui lui appartient afin que nous devenions participants de la nature divine en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise. 2 Pierre 1:4

Jésus-Christ, notre Sauveur, s'est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour les bonnes œuvres. Tite 2:14

Dieu, le Père, vous a choisis conformément au plan qu’il a établi d’avance ; il vous a mis à part, grâce à l’Esprit Saint, pour que vous obéissiez à Jésus–Christ et que vous soyez purifiés par son sang. 1 Pierre 1:2

Dieu a des moyens puissants et efficaces  pour nous sanctifier : Sa Parole et son Esprit Saint. Nous ne pouvons atteindre l'objectif de la sanctification qu'avec l'aide du Saint-Esprit :

Si par l'Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez, Romains 8:13

Par le Saint-Esprit

Dès le commencement de la création  l'Esprit de Dieu était à l'œuvre  pour séparer la lumière des ténèbres,
le jour de la nuit ... (Genèse 1),

A notre conversion nous sommes entrés dans un processus spirituel.
Le Saint-Esprit, qui vient habiter en nous, produit de nouvelles affections, de nouveaux désirs, une volonté nouvelle, pour plaire à Dieu et pratiquer ce qui est bien en nous éloignant du mal.

Lire tout le chapitre 8 de l'épitre aux Romains

 

Nous passons des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, nous recevons par la foi en Jésus-Christ le pardon des péchés et l’héritage avec les sanctifiés. Actes 26.18

Dieu nous sépare pour Lui. Il nous met à part pour être son peuple, en nous marquant de son sceau, le sceau de l'Esprit. 2 Corinthiens 1:22

En Christ nous avons été scellés du Saint-Esprit qui avait été promis, après avoir cru en Lui, lorsque nous avons entendu  la parole de la vérité, l’Évangile de notre salut. Éphésiens 1.13

Pour nous, frères bien-aimés du Seigneur, nous devons à votre sujet rendre continuellement grâces à Dieu, parce que Dieu vous a choisis dès le commencement pour le salut, par la sanctification de l’Esprit et par la foi en la vérité. 2 Thessaloniciens 2:13

La sanctification c'est le programme de Dieu pour ses enfants. C'est sa volonté. C'est à cela qu'il nous appelle. Mais il sait aussi que pour réussir ce programme nous avons besoin de son aide.

Paul précise que si ses propres forces, et donc aussi les nôtres, sont insuffisantes pour venir à bout de la tendance naturelle au péché  il y a une possibilité de victoire :

Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur!. Romains 7:25

Nous pouvons affirmer que la sanctification fait partie des choses dans lesquelles nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. Romains 8:37

N'oublions jamais cette affirmation de l'apôtre Paul :

Celui qui vous a appelés est fidèle, et c’est lui qui le fera. 1 Thessaloniciens 5.24

Par sa Parole

Dans une de ses prières Jésus dit à son Père : Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité. Jean 17:17

La Parole de Dieu nous sanctifie, car elle nous enseigne ce qui vrai ou ce qui est faux, ce qui est bien ou ce qui est mal, ce qui est juste ou ce qui est injuste. Elle est l'épée de l'Esprit qui sépare (sanctifie).

Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du cœur. Hébreux 4:12

Cette parole agit en ceux qui croient

C’est pourquoi nous rendons continuellement grâces à Dieu de ce qu’en recevant la parole de Dieu, que nous vous avons fait entendre, vous l’avez reçue, non comme la parole des hommes, mais, ainsi qu’elle l’est véritablement, comme la parole de Dieu, qui agit en vous qui croyez. 1 Thessaloniciens 2:13

Nous pouvons faire nôtres les paroles du psalmiste.

Combien j’aime ta loi! Elle est tout le jour l’objet de ma méditation.
Tes commandements me rendent plus sage que mes ennemis, Car je les ai toujours avec moi.
Je suis plus instruit que tous mes maîtres, Car tes préceptes sont l’objet de ma méditation.
J’ai plus d’intelligence que les vieillards, Car j’observe tes ordonnances.
Je retiens mon pied loin de tout mauvais chemin, Afin de garder ta parole.
Je ne m’écarte pas de tes lois, Car c’est toi qui m’enseignes.
Que tes paroles sont douces à mon palais, Plus que le miel à ma bouche!
Par tes ordonnances je deviens intelligent, Aussi je hais toute voie de mensonge.
Ta parole est une lampe à mes pieds, Et une lumière sur mon sentier.

Que faire ?
Pour la plupart, la sanctification est un réel problème, voir un échec à répétition. Nous croyons avoir gagné sur un point et voilà que nous rechutons. Alors nous sommes malheureux et nous cherchons la vraie solution.

Il y a en fait deux erreurs que nous pouvons commettre.

La première, c'est que nous nous efforçons de nous sanctifier par nous-mêmes, avec nos propres efforts.

La seconde, c'est  que nous pensons que Dieu fera les choses seul.

Or il faut l'association des deux : Dieu et nous.

Du côté de Dieu, il n'y a pas de problème, il a le pouvoir et la volonté de nous sanctifier. C'est plutôt de notre part que les choses ne sont pas au point. Il y a des règles dans ce domaine comme dans d'autres et si nous ne les respectons pas nous ne réussissons pas.

Nous devons d'abord ne pas confondre sanctification et perfection. La sanctification c'est une progression vers la perfection, comme l'écrit l'apôtre Paul.

Ce n’est pas que j’aie déjà remporté le prix, ou que j’aie déjà atteint la perfection; mais je cours, pour tâcher de le saisir, puisque moi aussi j’ai été saisi par Jésus-Christ. Philippiens 3:12

Ceci étant établit, nous allons voir maintenant ce qu'il faut faire pour progresser vers la perfection, c'est à dire nous sanctifier.

Choisir et décider.
Nous comprenons bien par la Parole de Dieu, que se sanctifier c'est une décision personnelle qui provient aussi d'un choix. Dieu disait déjà à son peuple Israël, une parole qui nous concerne tous :

J’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives. Deutéronome 30.19

La sanctification c'est premièrement faire  un choix et prendre une décision. Nous ne pouvons pas servir deux maitres.

Nul serviteur ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un et aimera l’autre; ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon. Luc 16:13

Le choix c'est une question d'affection, nous choisirons de préférence ce que nous aimons.
Or nous ne pouvons en même temps aimer Dieu et le monde, les choses de la chair et celles de l'esprit.

Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s’affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l’esprit s’affectionnent aux choses de l’esprit.
Et l’affection de la chair, c’est la mort, tandis que l’affection de l’esprit, c’est la vie et la paix; car l’affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu’elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu’elle ne le peut même pas.
Or ceux qui vivent selon la chair ne sauraient plaire à Dieu. Romains 8:5-8

Nous savons cela, mais souvent nous ne prenons pas de décision ferme, nous tergiversons. Il est écrit dans le livre du prophète Esaïe :

A celui qui est ferme dans ses sentiments Tu assures la paix, la paix, Parce qu’il se confie en toi. Esaïe 26:3

Le Seigneur a souvent reproché  à Israël son infidélité.

Leur cœur n’était pas ferme envers lui, Et ils n’étaient pas fidèles à son alliance. Psaumes 78:37

L'apôtre Jacques écrit une parole sévère aux disciples de Christ :

Adultères que vous êtes! ne savez-vous pas que l’amour du monde est inimitié contre Dieu? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu. Jacques 4:4

Parfois nous ne décidons pas à nous séparer de certains péchés parce que nous y trouvons du plaisir. L'apôtre Paul écrit :

Car nous aussi, nous étions autrefois insensés, désobéissants, égarés, asservis à toute espèce de convoitises et de voluptés. Tite 3:3

Le mot volupté est synonyme de plaisir  des sens, de pleine satisfaction et de contentement charnel. Or si nous voulons nous séparer de certaines choses mauvaises il faut en avoir horreur, comme il est encore écrit.

Ayez le mal en horreur; attachez-vous fortement au bien. Romains 12:9

Vous qui aimez l’Eternel, haïssez le mal! Il garde les âmes de ses fidèles, Il les délivre de la main des méchants. Psaumes 97:10

Faire des efforts
Certes  la sanctification n'est pas facile. C'est un chemin resserré. Ceux qui disent le contraire ne connaissent pas la réalité de cette parole de Jésus :

Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là.
Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent. Matthieu 7.13,14

Faites des efforts pour entrer par la porte étroite. Oui, je vous le dis, beaucoup de gens essaieront d’entrer et ils ne pourront pas. Luc 13:24 (Version Parole de vie)

Nous retrouvons souvent cette exhortation à faire des efforts et notamment ce passage très explicite de l'épître de l'apôtre Pierre. En le lisant attentivement vous le comprendrez parfaitement.

Pour cette raison même, faites tous vos efforts pour ajouter à votre foi la bonne conduite et à la bonne conduite la vraie connaissance de Dieu ; à la connaissance ajoutez la maîtrise de soi, à la maîtrise de soi la persévérance et à la persévérance l’attachement à Dieu ; enfin, à l’attachement à Dieu ajoutez l’affection fraternelle et à l’affection fraternelle l’amour.
Si vous avez ces qualités et si vous les développez, elles vous rendront actifs et vous feront progresser dans la connaissance de notre Seigneur Jésus–Christ.
Mais celui qui ne les possède pas a la vue si courte qu’il est comme aveugle ; il oublie qu’il a été purifié de ses péchés d’autrefois.


C’est pourquoi, frères, efforcez–vous encore plus de prendre au sérieux l’appel que Dieu vous a adressé et le choix qu’il a fait de vous ; car, en faisant cela, vous ne tomberez jamais dans le mal.
C’est ainsi que vous sera largement accordé le droit d’entrer dans le Royaume éternel de notre Seigneur et Sauveur Jésus–Christ. 2 Pierre 1.5-11

Il faut surmonter notre apathie, voire notre paresse ou notre indolence spirituelle, et faire des efforts afin de pratiquer ce qui est efficace pour nous sanctifier.

Lire les Ecritures
Nous avons le privilège d'avoir au moins une Bible, parfois plusieurs versions, que nous pouvons lire et méditer. C'est la Parole écrite inspirée de Dieu, la semence incorruptible,  la parole vivante et permanente de Dieu, qui régénère, fortifie, fait croître et sanctifie. 1 Pierre 1. 23 ...

Si nous ne lisons pas ou peu la Parole de Dieu, nous souffrons d'anorexie spirituelle, nous sommes comme des aveugles qui marchent sans savoir où ils vont si personne ne les guide.

Dieu a dit à Josué, une parole qui nous concerne aussi :

Que ce livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit; car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras. Josué 1:8

Jésus disait aux Juifs qui avaient cru en lui :

Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. Jean 8.31

Lorsque nous lisons ou écoutons régulièrement la Parole de Dieu elle agit en nous pour disposer notre cœur à rechercher la sanctification, elle nous donne des forces et nous affermit sans la foi et dans nos décisions.

Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment ... Colossiens 3:16

Prier
Jésus dit : Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation; l’esprit est bien disposé, mais la chair est faible. Matthieu 26:41

Lorsque nous lisons "recherchez la sanctification" cela signifie qu'il y a une démarche pour la chercher là où elle se trouve, auprès de Dieu. C'est lui qui est saint et c'est de Lui que vient la vraie sainteté.

Prier nous rapproche de Dieu, nous fait entrer dans sa présence spirituelle et lorsque nous avons passé un temps avec lui nous en ressentons les effets par un changement de mentalité et de comportement à l'égard du péché. Nous puisons auprès de Lui des forces et une résolution nouvelle.

Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs; purifiez vos cœurs, hommes irrésolus. Jacques 4:8

Vivre dans sa communion
Lorsque nous sommes devenus enfants de Dieu, nous sommes  entrés dans une relation nouvelle avec Lui, ainsi qu'avec le Seigneur Jésus-Christ et le Saint-Esprit.

Cette relation s'appelle la "koinonia" : une union spirituelle par le Saint-Esprit, avec Dieu, notre Père, avec Jésus-Christ notre Seigneur.

"Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ" 1 Jean 1:3; 2 Corinthiens 13:13

C'est de cette communion dont Jésus parle en Jean 15, qui fait que nous sommes rendus capables de produire une vie nouvelle, selon la nature du Père et du Fils par l'Esprit de Dieu.

Comme sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu, lesquelles nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise,

Notre effort sera désormais de demeurer attachés au divin cep, le Seigneur Jésus-Christ, afin que par l'Esprit qu'il nous communique, un fruit nouveau soit produit en nous et que la nature du péché soit détruite.

Enfin la foi
Réussir sa sanctification est aussi lié à la foi selon cette parole : Mon juste vivra par la foi. Elle nous permet de demeurer attachés à Dieu et au Seigneur Jésus-Christ, d'être affermis dans la Parole de Dieu et d'être ouvert à l'œuvre du Saint-Esprit.

Or, c’est par lui que vous êtes en Jésus-Christ, lequel, de par Dieu, a été fait pour nous sagesse, justice et sanctification et rédemption, afin, comme il est écrit, Que celui qui se glorifie se glorifie dans le Seigneur. 1 Corinthiens 1.30

Le passage ci-dessus nous dit que Christ a été fait pour nous ... sanctification. Or l'apôtre Paul rend le témoignage que sa vie dépend de Christ lui-même.

J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. Galates 2:20

Pour l'apôtre Paul comme pour nous et pour tous ceux qui ont cru, la réalité est en Christ.

Nous en revenons toujours et pour tout à notre relation personnelle avec le Seigneur Jésus-Christ, c'est en lui et de lui que nous recevons toutes choses et par conséquent notre sanctification.

Persévérer
La sanctification c'est une action de tous les jours. Les Écritures  parlent de la sanctification, comme d'une œuvre en cours, à achever ou en achèvement.

Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu. 2 Corinthiens 7:1

Nous ne devons pas confondre le fait d'être justifiés, pardonnés, purifiés, nés de nouveau, oints, mis à part, etc.  et celui d'être saints dans le sens où le péché est complètement extirpé de notre nature. Le fait d'être nés de nouveau, ne veut pas dire que nous ne sommes plus  charnels, mais que nous avons reçu une vie nouvelle qui devra croître jusqu'à parvenir  à la mesure de la stature parfaite de Christ. Éphésiens 4.13

C'est une œuvre de  de chaque jour.

Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d’une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte, ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l’ignominie, et s’est assis à la droite du trône de Dieu.
Considérez, en effet, celui qui a supporté contre sa personne une telle opposition de la part des pécheurs, afin que vous ne vous lassiez point, l’âme découragée.
Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang, en luttant contre le péché. Hébreux 12.1

Conclusion
Comprenons bien notre situation en Christ.

Premièrement retenons cette vérité fondamentale : Nous sommes gratuitement justifiés par la moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ et c'est par la foi que nus accès à cette grâce. Romains 3.23-26

Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.
Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie.
Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions. Ephésiens 2.8

Ensuite considérons que la grâce que Dieu nous a faite en Jésus-Christ nous enseigne la sanctification.

Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée.
Elle nous enseigne à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété, en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus-Christ, qui s’est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour les bonnes œuvres. Tite 2.11-14

 

Merci au Site PASTEURWEB.COM

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+