Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

ENGAGER UN ENFANT ? Faut-il engager son enfant ?

ENGAGER UN ENFANT ?

 

A-t-on le droit d’engager un enfant malgré lui, ou tout au moins, sans lui ?

 Bien sûr que oui, car la vie est le bien le plus précieux, le plus beau qu’on puisse donner à quelqu’un !!!

Quand on donne la vie à un enfant, et qu’on le lance sur notre planète pour….100 ans, c’est l’engager, et on fait bien !!!

 

Mais à ce droit, correspond un devoir impérieux :

Faire tout ce que l’on peut pour que cet enfant soit le plus heureux possible !

 

La meilleure façon d’être heureux,  c’est d’être tourné vers les autres, c’est de s’efforcer de rendre les autres heureux.

N’est-ce pas le message de Jésus, le message de l’amour, que Jésus nous donne par ses paroles, mais aussi par toute sa vie :

« Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. »

 

Et voilà la raison d’être du catéchisme : apprendre ce que Jésus a dit, ce qu’il a fait, pour en vivre et être rempli de joie :

« Que la joie qui est en moi soit en vous, que vous en soyez comblés » !

 

Faut-il envoyer un enfant de force au catéchisme ?

Ah non ! Mais disons-lui plutôt : Nous y allons ensemble ! Nous allons vivre ensemble la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ !

 

C’est la raison d’être des réunions de parents.
Les parents entendent ce que leurs enfants ont appris, ce sur quoi ils ont réfléchi, de telle sorte qu’on pourra en parler en famille, et grandir ensemble dans la joie de la Bonne Nouvelle !

 

Voilà une année qui s’annonce très riche de découverte et d’approfondissement de notre foi.

 

La messe du Dimanche n’en sera que plus vivante, recevant un peu plus, et avec l’ensemble de la communauté chrétienne, la Parole de Dieu, et le sacrement de l’Eucharistie nous permettant de communier réellement à la vie du Christ ressuscité !

 

Bonne, et très bonne année à tous !

Abbé Michel Varachaud

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+